PostgreSQL pour les nuls

Se connecter à une base de données:

$ psql postgres # base de données par défaut
$ psql nom_de_la_bd

Connexion en tant qu'un utilisateur:

$ psql postgres nom_de_la_bd
$ psql -U rickastley nom_de_la_bd

Se connecter en utilisant TCP/IP (psql utilise par défaut un socket UNIX).

$ psql -h localhost -p 5432 nom_de_la_bd

Demander à psql de nous demander le mot de masse:

$ psql -W nom_de_la_bd
Password:

Un coup entré dans l'invite de commande de PostgreSQL, voici quelques commandes utiles.

postgres=# \h            # aide sur les commandes SQL
postgres=# \?            # aide sur les commandes psql
postgres=# \l            # lister les bases de données
postgres=# \c nom_bd     # se connecter à une base de données
postgres=# \d            # liste des tables
postgres=# \d nom_table  # schema d'une table donnée
postgres=# \du           # lister les roles
postgres=# \e            # édition dans $EDITOR

À ce stade, vous pouvez simplement entrer des requêtes SQL et elles seront éxécutés sur la base de données présentement sélectionnée.


En environnement de production, il est bien sûr nécessaire de créer des utilisateurs et de leurs donner les bons droits, voici quelques commandes que j'utilise fréquemment.

Création d'un nouvel utilisateur:

CREATE USER rickastley WITH PASSWORD 'unturbomotdepasse';

Création d'une nouvelle base de données:

CREATE DATABASE rickastley_bd;

Et pour terminer, donner les droits sur la base de données rickastley_bd à l'utilisateur rickastley:

GRANT ALL PRIVILEGES ON DATABASE rickastley_bd to rickastley;